dimanche 30 novembre 2014

Dans le New Hampshire

Je rêve d'une cabane en planches de bois peint en gris clair, avec sa cheminée de grosses pierres brutes, au bord d'un lac dans le New Hampshire, un état très confidentiel au nord de la Nouvelle Angleterre. On aura construit un ponton sur la rive du plan d'eau, pour aller pêcher, ou simplement pour se reposer au cœur de la nature sur des fauteuils Adirondack. Les castors ne sont jamais très loin dans ce territoire de forêts marécageuses. En automne, c'est le véritable été indien. Les érables prennent leur teinte rouge, les pins restent vert foncé et le chêne d'Amérique colore ses grosses feuilles de jaune d'or. On arrive là par une petite route bordée ici ou là de maisons et de granges pauvres, mais d'une incroyable authenticité. Leurs habitants sont sympathiques et accueillants. On peut croiser un groupe de vieux rockers, qui ont 70 ans en moyenne, qui ne sont pas des stars, tout au plus des vedettes locales. Avec eux on apprendra avec émotion que la musique est le langage universel. cabane dans le New Hampshire

samedi 24 novembre 2012

Bien au chaud

j'aime être bien au chaud dans ma petite cabane à la lisière de la forêt, alors j'ai fait une bonne provision de bois pour l'hiver. Ce qui est pratique avec le chauffage au bois, c'est que quand on le fabrique, on a déjà très chaud. J'aime sortir dans le petit matin frileux et fendre mes bûches pour qu'elles tiennent dans le foyer de la cuisinière.

lundi 30 avril 2012

mercredi 16 novembre 2011

Planqué dans sa cabane

On peut se cacher dans une cabane bien intégrée au fond de la forêt profonde.
C'est un rêve de gosse. L'école buissonnière, on vit de la chasse et de la cueillette et personne pour vous dire ce que vous devez faire ou ne pas faire.

Bon notez que c'est complètement utopique : avec les satellites qui envoient les images à Google Earth, qui les donne à voir à tout un chacun sur son ordinateur ou sa tablette ou même sur son téléphone, il n'y a plus un seul endroit sur terre où l'on pourrait être tranquille, isolé, non vu.

samedi 5 février 2011

Mes cabanes en planches

image de mes cabanes


Dans mes cabanes, on n'a pas de clé pour ouvrir la porte, d'ailleurs, s'il y a une porte, elle n'est jamais fermée.
Connaissez-vous un oiseau qui fait son nid avec une porte et qui la ferme ?

Ce n'est pas naturel...

D'accord on a droit à des courants d'air... Mais vous avez déjà comparé le parfum des feuilles de septembre quand on est au milieu des branches, avec les odeurs artificielles et polluées de nos cités urbaines ?

Dans mes cabanes, les troncs d'arbres organiques et irréguliers jouent avec les planches de bois scié géométrique et bien ordonnées. Ce qui s'oppose coopère comme dit l'autre.
Les couleurs ne sont ni rouge ni jaune ni bleu ni vert... Elles sont en gris coloré, comme dans les tableaux de Corot. On ne les voit pas de loin, rien de clinquant... Rien de camouflé non plus, on n'est pas à la chasse ni à la guerre. On est en paix et on rêve.

lundi 20 septembre 2010

Cabane dans les arbres

Découvrez des réflexions sur les constructions branchées...

Et vous aussi, réalisez votre rêve de construire un abri perché dans un arbre !

lundi 6 septembre 2010

Brut de cabane

Photo de l‘intérieur d‘une cabane
Voici une cabane brute, en planches de bois à peine rabotées. Elle est construite dans un arbre très haut dans les branches. On y accède par une échelle elle même construite en bois. Une grosse corde de chanvre permet de monter les provisions. Ce n'est pas une vaste maison : on a juste la place de s'allonger en long sur le plancher. On y tient à deux. Les murs ne sont pas fermé, c'est parfait pour l'été. Vous n'imaginez pas tous les parfums et toutes les senteurs qu'il y a là-haut, entre ces quelques planches qui sentent bon la résine de sapin, au milieu de ces feuilles et des 4 vents qui nous apportent le bon air de la campagne. On peut s'y cacher des heures, personne ne nous voit. Enfin les animaux savent qu'on est avec eux, mais les humains qui passent ne lèvent jamais la tête.

C'est peut-être un peu rude mais c'est un vrai havre de tranquillité !